Les Guitar Heroes, s’y fier ou non ?

 

Nous voulons tous apprendre à jouer comme nos idoles. Nous achetons leurs albums, allons à leurs concerts, écoutons leurs performances et leurs leçons sur YouTube ou lisons à leur sujet dans les magazines. Par contre, ce n’est pas parce que ces guitaristes sont connus qu’ils sont infaillibles. Dans cet article, nous passerons en revue les techniques et les habitudes de divers Guitar Heroes.

 

La main du pick


 

Eddie Van Halen - Van Halen

Tout le monde s’entend sur le fait que le pick se tient entre le pouce et l’index. Or, Eddie, lui, le tient entre son majeur, son pouce et en partie son index. Cela permet une bonne balance et un contrôle centré dans la main. Il n’y a pas d'inconvénient ici, d’autres guitaristes utilisent cette technique (Steve Morse, le nouveau guitariste de Deep Purple, notamment). Si vous optez pour cette technique, sachez toutefois que vous vous ferez sans cesse demander : pourquoi tiens-tu ton pick comme ça ?!

 

Kirk Hammett - Metallica

Les riffs de Metallica sont bien connus pour leurs mouvements de pick strictement descendantsMaster of Puppets ou Enter Sandman sont des exemples qui reviennent souvent chez mes élèves intermédiaires et avancés. Cela permet une lourdeur et un son constant dans les power chords ou les notes individuelles. Bien sûr, il y a une vitesse limite à cette technique. L’alternance du pick (bas/haut) sert à atteindre des vitesses plus rapides et à avoir un jeu plus relaxé. Ne prenez pas trop de mauvais plis en choisissant cette voie facile (bas, bas, bas…) !

 

Synyster Gates - Avenged Sevenfold

Peut-être l'habitude LA PLUS FRÉQUEMMENT OBSERVÉE. Les doigts (l’annulaire et/ou l’auriculaire) sont appuyés sur le corps de la guitare afin d’apporter une stabilité. L’avantage, c’est qu’il s’agit d’un excellent point de repère pour viser les bonnes cordes. Le désavantage ? Vous devrez revoir vos habitudes si vous voulez faire du fingerstyle

 

                                                 

On voit bien ici l’auriculaire de Synyster Gates appuyé sur le corps de la guitare.

                                                                                                                                

Marty Friedman - Megadeth

Marty Friedman a une technique de main droite particulière où il tient son pick de façon très perpendiculaire aux cordes, avec un poignet placé presque en bec-de-canard. On favorise habituellement un bras et un poignet plus ou moins dans le même axe, plutôt que cassé comme Marty. Pour le confort, sa méthode n’est pas idéale ! En plus, elle vous rendra la tâche beaucoup plus difficile afin de réussir la technique du Palm Muting. Finalement, vous aurez de la difficulté à éviter les sons indésirables provenant de la résonance des cordes à vide, surtout lors de l’utilisation d’overdrive ou de distorsion. Bref, à éviter…

                                                                                                                     

Zakk Wylde - Ozzy Osbourne / Black Label Society

En plus d’avoir une position près de celle de Marty Friedman, Zakk Wylde a un avant-bras droit très agressif. En effet, ces parties de son corps sont très engagées dans le mouvement de son picking. Normalement, on laisse plutôt le poignet faire le travail. Engager tout le bras peut entraîner une fatigue plus rapide. Un bon exercice pour voir comment vous négociez le jeu rapide du pick: jouez sur seulement une corde à vide (par exemple la sixième corde) et commencez à alterner très lentement (bas et haut). Puis, accélérez progressivement sans arrêter. Vous allez probablement constater une rigidité dans le poignet, ou dans le bras entier, plus le temps avancera. Posez-vous ensuite la question à savoir si votre mouvement peut être amélioré afin de réduire la fatigue et relaxer les parties du corps engagées.

 

La main gauche


 

Jimi Hendrix - The Jimi Hendrix Experience

Le fameux pouce de la main gauche, on le met où ? Jimi Hendrix place majoritairement le pouce de la main reposant sur le manche (Jimi Hendrix est gaucher) sur le dessus de celui-ci. En fait, regardez n’importe quelle photo de Jimi avec une guitare dans les mains, vous verrez toujours un pouce bien enroulé autour du manche. Dans son cas, cela peut lui permettre de jouer des notes sur la grosse corde (un cinquième doigt). Pour les bends, c’est aussi beaucoup plus facile lorsque le pouce est placé au-dessus, car on obtient plus de poigne et de force.

 

 

La main du manche est dans une forme naturelle avec un pouce bien visible.                   

                                                                                                                                                             

Joe Satriani

Pour jouer rapidement des passages ou pour élargir la distance pouvant être parcourue par la main posée sur le manche, mieux vaut un pouce centré au milieu. Joe Satriani utilise cette technique au besoin, en alternance avec une position à la Jimi Hendrix. Les doigts de la main du manche se placent d’ailleurs plus facilement en ligne à la façon Joe, les hammer-ons et pull-offs sont donc plus faciles à faire sonner !

 

Autre habitude


 

Slash - Guns n’ Roses / Velvet Revolver 

À quelle hauteur ajuste-t-on la sangle de guitare? Slash, portant sa guitare entre le bassin et les genoux, est un exemple parmi beaucoup d’autres (Jimmy Page de Led Zeppelin porte aussi sa Gibson sensiblement à la même hauteur). Certains poussent encore plus loin (ou plus bas !), surtout dans les styles punk (Billie Joe Armstrong de Green Day). L’avantage est bien évidemment un look rock sur la scène: la guitare est plus facile à faire bouger dans tous les sens. Le gros désavantage est que l’on n’a pas la même position une fois assis, soit la plupart du temps lorsque l’on joue de la guitare. Il faut donc trouver la hauteur idéale ! Conseil d’ergothérapeute: pour éviter les douleurs de dos, il est recommandé d’avoir une sangle plus courte, afin d’éviter d’être penché ou courbé constamment sur sa guitare. Le meilleur truc ? Assoyez-vous, ajustez la sangle pour qu’elle repose plus ou moins sur votre épaule, et servez-vous de cette hauteur comme point de départ avant de poursuivre l’ajustement. Enfin, jouez vos passages difficiles debout et analysez si vous êtes toujours en mesure de bien les réussir.

 

En Conclusion


Expérimentez! Chacun développe sa façon de jouer afin d’atteindre ses propres objectifs, c’est pourquoi chaque guitariste prend ses libertés par rapport à l’instrument. Les principaux points à se rappeler sont : le confort afin d’éviter les douleurs ou la fatigue prématurée et les résultats finaux à court et long termes sur votre instrument. Bonne pratique!

 

Écrit par Maxime D’Anjou 

Maxime se produit en spectacle plus dune centaine de fois par année avec son cover band @Funky Lamas Cover Band et avec divers artistes québécois. Il détient 2 maitrises de l’Université Laval, lune en jazz et lautre en didactique, et enseigne en privé dans plusieurs écoles de la région de Québec. Cherchez @maxdanjou_guitarist sur Instagram pour voir ses vidéos et ses leçons!  

 

 

 

 

Close

50% Complete

Two Step

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.